Comment rendre son Continuous Delivery 50 fois plus rapide

  • Le 15 octobre 2018

Raouf vous raconte l’histoire…

Nous avons rencontré le département Digital Banking d’une grande banque française qui souffrait d’une chaine de CI / CD présentant une instabilité chronique associée à une baisse croissante de son rendement.

Les équipes de release management en charge de l’industrialisation des livraisons et du déploiement pour les applications du périmètre Digital Banking avaient mis en place une usine logicielle semi-automatisée pour permettre aux développeurs de livrer leurs applicatifs en production avec le moins d’interventions humaines possibles.

Des barrières organisationnelles et des mauvais choix techniques et procéduraux handicapaient le fonctionnement de l’usine logicielle. A cela s’ajoutait une maintenance chronophage et des dysfonctionnements qui amenuisaient la confiance des équipes de développement dans le dispositif en place.

Nous avons alors été sollicités pour établir un diagnostic rapide afin d’identifier les failles dans le processus et le dispositif mis en œuvre, et apporter une alternative permettant de fiabiliser la chaine de delivery et de parfaire un one-click efficace et stable.

Notre intervention s’est alors ventilée en trois volets

  1. Un flash diagnostic pour comprendre le setup dans son ensemble et mettre en lumière les raisons de la lenteur de la chaîne.
  2. La définition de l’architecture de la solution alternative, précisant le process et l’outillage à mettre en œuvre en se basant sur le contexte client et sur notre expertise des solutions du marché.
  3. La réalisation d’un prototype opérationnel qui servira de socle pour l’implémentation cible, et qui permet en avance de phase de valider les promesses apportées par la solution alternative et d’identifier les axes de travail annexes qu’il serait nécessaire d’adresser lors de l’implémentation définitive.

Ce projet était marqué par une attente très forte, un contexte géographique délicat (équipes réparties entre divers pays d’Europe et d’Asie) et un climat assez septique teinté par la crainte de voir émerger une nouvelle usine à gaz.

Le prototype de cette nouvelle chaine a pourtant remporté l’adhésion de la totalité des équipes dès la première démonstration. Et pour cause, ceux ayant été choisis comme pilotes pour tester le prototype, ont pu constater immédiatement une meilleure fiabilité du dispositif, un recours quasi nul à l’intervention humaine ainsi qu’une réduction par 50 des temps de livraison des applications. CQFD !

Cette histoire vous fait penser à une situation que vous rencontrez ? Prenez contact avec Raouf pour qu’il vous en dise plus !

Les prochaines occasions de se rencontrer

L’expérience de paiement en assurance

Participer