Un tsunami face à une réalité Humaine

  • Le 6 février 2018

Article rédigé par Benjamin SIMONNEAU

Oui, on est tous d’accord : l’accélération toujours plus importante de l’économie à travers la recherche, l’innovation, l’offre, la demande, la connaissance, l’expérience, les habitudes de consommation, a pour conséquence évidente de faire exploser le volume de données dans nos Entreprises.

L’explosion du volume des données dans les Entreprises

Les actionnaires, les décideurs, le marketing, autant de Directions et de personnes qui ont besoin de ces données. Ces données composent une information. L’information devient pouvoir. Un pouvoir pour définir une stratégie, des enjeux pour une Entreprise qui évolue dans un éco système fortement concurrentiel – et cela, quel que soit les secteurs d’activité ou les zones géographiques dans lesquelles elle exerce.

Une information décrit les Clients d’une Entreprise, les services ou les produits qu’elle propose, l’environnement social, économique, politique et écologique dans lequel elle évolue. Tout cela représente les dimensions que l’on peut attribuer à une information. Lorsque celle-ci se matérialise et s’exprime, alors nous sommes dans le vrai mais aussi dans l’imaginaire. C’est à ce moment-là que l’on réalise le volume des données nécessaires qui, si elles sont de qualité, valorisent le patrimoine informationnel d’une Entreprise.

 

 Un volume qui fait peur…

Nous ne parlons pas ici des juniors Entreprises pour lesquelles la Data était déjà dans leur biberon et leurs petits pots de légume… Non, nous parlons ici des Entreprises qui sont le socle de notre système social et économique global depuis plusieurs dizaines d’année, voire plusieurs siècles. Des Entreprises, certaines systémiques, n’ont pas pris ou ne peuvent pas prendre le virage. Un virage qui impose une trajectoire vers la maitrise de son patrimoine informationnel. Un virage qui rend visible le volume des données. Cette réalité fait peur…

 

Le système et les Hommes

Cette réalité fait peur car ce volume est un inconnu. L’inconnu dans toute sa splendeur : on ne sait pas de quoi on parle, chacun peut avoir son opinion, et même une fois la première pierre posée, personne ne sait réellement construire l’édifice. Le marché du Conseil IT et des Editeurs s’est positionné : des outils Big Data, des métiers de Data Science, des méthodes, etc. Mais là encore, ces disciplines sont nouvelles et donc inconnues pour les Entreprises en question.

La réalité imposée par le volume des données et l’afflux des offreurs sur ce nouveau marché est vécu comme un tsunami par les personnes qui composent ces Entreprises.

Une nouvelle fois s’opposent le système et les Hommes. Alors, oyez oyez ! Peu importe ce que l’on pourra offrir à nos Entreprises, ce sont les Hommes qui les composent qui ont la solution : être vigilant, être curieux, être ouvert aux autres pour partager ses enjeux ; casser les murs, ouvrir les portes et communiquer, partager son savoir-faire, ses ambitions ; être transparent et faire part de ses craintes, ses risques ; être pro actif et proposer, partager des solutions simples et intelligentes. Autant de valeurs qui existent chez l’Homme, mais qu’il faut déployer sur une nouvel axe, un nouveau point de vue : la donnée.

Les Directions des Ressources Humaines ont un rôle à jouer ici : si une Entreprise rencontre de telles problématiques (connaître mieux ses Clients pour déployer de nouvelles offres, maitriser la qualité de ses données pour éviter les sanctions administratives, fiscales ou réglementaires, etc.), alors la donnée ne devrait-elle pas être une compétence ? Cette compétence ne rentrerait-elle pas dans une Fiche de Poste, un Ordre de Mission ? Ces enjeux ne seraient-ils pas aidés d’une formation, une conduite du changement ? Une telle mission que se donne une Entreprise ne l’obligerait-elle pas à adapter son organisation ? Autant de questions sur lesquelles les DRH devraient se positionner.

 Quand les Hommes seront prêts, alors les Entreprises seront prêtes et le marché pourra exister.

 La suite dans cet article !

Crédit : Benjamin SIMONNEAU

Les prochaines occasions de se rencontrer

ANEO invité au Salon du Management

Participer

Nous serons au 4ème séminaire du club des DOP

Participer

Nous serons à la Flowcon 2018 !

Participer

Nous serons aux Journées Calcul & Données ’18

Participer